Archives du mot-clé expert

Les experts au Sommet des Plantes Médicinales

LE SOMMET DES PLANTES MÉDICINALES !
avec Loïc Plisson

Les plus grands experts

vous donnent rendez-vous pour

Le premier Sommet francophone

des Plantes Médicinales !

Ce sont 25 interviews d’ experts accessibles à tous.
Experts en phytothérapie & aromathérapie
✨ 100% en ligne Gratuit du 18 au 27 Novembre 2019 ✨  

INSCRIPTION

Ils vous livrent conseils, recettes et techniques sur certaines plantes ou pratiques pour prendre votre santé en main.

Des ateliers, ainsi que l’accès illimité à toutes les interviews, sont rassemblés dans un Pack « Sur les épaules des experts »

Et des extraits Vidéos pour vous donner l’eau à la bouche 
 
✨N’oubliez pas de partager autour de vous, pour que vos familles, amis, collègues intéressés par une démarche écologique dans leur santé puissent en profiter ✨

Parce que le Partage est une valeur qui nous tient à coeur, une partie des bénéfices sera reversée à l’Association Jardins du monde

Ce sommet est fait pour vous !

AU PROGRAMME 

Vous avez toujours rêvé de :

  • Cueillette et culture de plantes médicinales : 
    • Gérard Ducerf, les 4 secrets pour cueillir en toute sécurité
    • Luc Bernard, la cueillette des plantes médicinales
    • Pierre-Yves Normand, la culture du chanvre légal
    • Benjamin Broustey, faites entrer la permaculture chez vous
  • Les extraits de plantes médicinales :
    • Pierre Franchomme, l’aromathérapie scientifique
    • Christian Escriva, les approches sensorielles des plantes, des huiles essentielles et autres extraits
    • Michel Faucon, l’aromathérapie dans les hôpitaux
    • Daniel Pénoël, l’aromathérapie quantique
    • Loïc Ternisien, l’aromathérapie alchimique
    • Patty Canac, l’aromachologie ou le pouvoir des odeurs
    • Lydia Bosson, l’hydrolathérapie, les eaux de soins
    • Sara Poët, les élixirs floraux au secours de nos émotions
    • Stéphane Boistard, la gemmothérapie, les bourgeons au service de notre santé
    • Alexandra Ochando, les extraits fluides : des concentrés de plantes
    • Alain Tardif, la puissance des champignons : la mycothérapie
  • Relations aux plantes :
    • François Couplan, ethnobotanique : les plantes dans la société occidentale
    • Pascale Bégat, les plantes dans la culture amérindienne
    • Eric Brisbare, à la rencontre des arbres : la sylvothérapie
  • Médecines et plantes médicinales :
    • Philippe Sionneau, les plantes et la Médecine Chinoise
    • Emmanuelle Soni Dessaigne, les plantes et l’Ayurvéda
    • Elise Mandine, les plantes et la Médecine Tibétaine
    • Geneviève de Lacoste, les plantes dans l’Homéopathie
    • Mélanie Garcia, utiliser les plantes en Naturopathie
    • Fabienne Goddyn, la médecine des femmes et les plantes
    • Joël Têtard, l’Art Spagyrique, la transmutation des plantes
    • Rogia Rahimi, la médecine Unani, les plantes à la croisée des chemins (conférence réalisée depuis l’Iran, berceau de la médecine Unani 

 Quelques un(e)s des participant(e)s parmi :

Pierre FRANCHOMME

Pharmacologue, expert incontesté en aromathérapie
Pierre est un chercheur français, aromatologue et pharmacologue, spécialiste de renommée mondiale en aromathérapie. Il se consacre à la recherche scientifique de haut niveau, avec des découvertes majeures comme l’importance du chémotype des huiles essentielles ou même les propriétés de l’Immortelle (Hélichryse italienne) et du Tea Tree.

L’entretien de Pierre Franchomme sera disponible le 20 Novembre
Il abordera les bases d’une aromathérapie scientifique réactualisée Dans le Pack Sur les épaules des experts, l’atelier aura pour thématique : 

« La dysbiose intestinale et l’inflammation« 


Daniel PENOËL

Dr en médecine, aromathérapeute
Engagé sur la voie de l’ÉCO-AGRO- BIO-MÉDECINE depuis un demi-siècle, le Dr Daniel PÉNOËL considère les huiles essentielles comme représentant le « fer de lance » de l’ensemble des Médecines dites « complémentaires » de la voie médicale officielle. 
Entre une approche très analytico-pharmacologique et une conception dite « holistique », le Dr PÉNOËL a été conduit à  créer & à développer une troisième voie, conceptuellement très riche, très complète et concrètement puissante et efficiente : la voie de l’AROMATHÉRAPIE QUANTIQUE. Ainsi, comprises et respectées dans leur double nature à la fois « corpusculaire » et « ondulatoire »,  accompagnées par la mise en œuvre des 7 Principes, des Sept Clés et des Sept Voies de l’Aromathérapie Quantique, les huiles essentielles peuvent enfin révéler leur souveraine et incontournable capacité de soutien à la guérison authentique, profonde et durable…


L’entretien de Daniel Pénoël sera disponible le 21 Novembre
Il abordera  les principes de l’Aromathérapie quantique
Dans le Pack Sur les épaules des experts, l’atelier aura pour thématique : 

« Les applications de l’Aromathérapie quantique« 

MICHEL FAUCON

Dr en pharmacie, aromatologue
Michel Faucon, auteur de référence, bénéficie d’une triple expérience : hospitalière, officinale et industrielle. Il est enseignant formateur en Aromathérapie Scientifique et médicale auprès des professionnels de santé.

L’entretien de Michel Faucon sera disponible le 21 Novembre
Il abordera l’aromathérapie dans les hôpitaux
Dans le Pack Sur les épaules des experts, l’atelier aura pour thématique : 

« Choisir une huile essentielle quand la chimie ne suffit pas »

Patty CANAC

Aromachologue, experte en évaluation parfum et en thérapie olfactive, Patty Canac développe des projets de création de parfum pour de nombreuses marques de luxe. Elle a fait entrer à l’hôpital, les odeurs a fait entrer les odeurs à l’hôpital avec des psychiatres et des neurologues.
Elle a créé la méthode Olfarom®, où elle combine son expérience d’olfactothérapeute et de nez en parfumerie pour agir sur la sphère émotionnelle.

L’entretien de Patty Canac sera disponible le 22 Novembre
Elle abordera l’aromachologie ou le pouvoir des odeurs
Dans le Pack Sur les épaules des experts, l’atelier aura pour thématique : 

« Sentir une huile essentielle, les secrets d’un Nez« 


Lydia BOSSON

Formatrice en santé holistique, experte en aromathérapie et en ayurvéda, Lydia Bosson, auteure et conférencière, a fondé avec son mari Philippe, l’école UshaVeda, la plus grande école d’Aromathérapie en Suisse. Grâce à sa vision holistique, Lydia a créé de nouvelles perspectives en Aromathérapie, en Ayur-Veda et en Pentanalogie.
Elle s’est consacrée ces 25 dernières années, à partager et à transmettre ses connaissances tant à l’échelle nationale qu’internationale, en passant par l’Europe et l’Asie comme la Chine, Taïwan ou encore Hong Kong.
Elle est l’auteure des livres : « Aromathérapie énergétique », « Hydrolathérapie », « La pentanalogie », « La tasse d’eau chaude », « Grandir avec les huiles essentielles » et « l’Ayurveda jour après jour ». Certains d’entre eux sont publiés en plusieurs langues..

L’entretien de Lydia Bosson sera disponible le 21 Novembre
Elle abordera l’hydrolathérapie, les eaux de soins
Dans le Pack Sur les épaules des experts, l’atelier aura pour thématique :

« 3 hydrolats pour nous accompagner au quotidien« 

 

Le Sommet des Plantes Médicinales !

Le premier Sommet francophone des Plantes Médicinales
✨ 100% en ligne – Gratuit – du 18 au 27 novembre 2019✨

 INSCRIPTION

Experts en plantes médicinales, phytothérapie, aromathérapie

Référencement naturel

RÉFÉRENCEMENT NATUREL

Référencement Naturel SEO

SEO (pour search engine optimization) ou optimisation pour les moteurs de recherche, le référencement naturel est un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité d’une page web dans les résultats de recherche (SERP, pour search engine result pages). Ces techniques cherchent à améliorer la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site web par les robots d’indexation, et à augmenter le trafic naturel (organique) du site, ce qui améliore généralement la visibilité de l’entreprise et son chiffre d’affaires.

Illustration du principe de fonctionnement du PageRank

L’objectif est d’améliorer le positionnement d’une page web dans les pages de résultats de recherche. Le positionnement d’un site est considéré comme bon lorsque celui ci est classé dans la première page des résultats de recherche, et dans l’une des dix premières réponses naturelles d’une recherche sur des mots-clés correspondant précisément à sa thématique. Si l’objectif est atteint alors le webmaster devient un expert en référencement naturel. Le SEO cherche à générer avec des moyens financiers limités, voir inexistants, des résultats organiques, contrairement au SEA (de search engine advertising) qui essaie d’améliorer le positionnement grâce à des moyens payants comme des liens sponsorisés ou des publicités payantes.

Sommaire

page rank

SEO (pour search engine optimization) ou optimisation pour les moteurs de rechercheréférencement naturel, est un ensemble de techniques, du travail temporel, visant à optimiser durablement et avec peu de moyens, la visibilité d’une page web dans les résultats de recherche notamment sur Google.

Historique

Une optimisation pour les moteurs de recherche a commencé dès l’apparition des premiers annuaires et moteurs de recherche, en 1994. Le référencement s’est d’abord porté sur des moteurs comme Altavista ou des annuaires comme Yahoo! avant de se concentrer sur Google et son algorithme « PageRank » puis de se professionnaliser.

Enjeux du SEO

Une optimisation pour les moteurs de recherche représente un enjeu à plusieurs niveaux :

  • Rendre un site visible de façon pérenne ;
  • Permettre un bon référencement ;
  • Capter du trafic qualifié depuis les moteurs de recherche ;
  • Augmenter le nombre de conversions ;
  • Construire une image de marque en direction des internautes.

Apparaître sur Google en première page assure un volume important de trafic. En effet, environ les deux tiers des utilisateurs cliquent sur l’un des résultats de la première page et la quasi-totalité ne regardent pas au-delà de la troisième.

Du fait de cet énorme trafic potentiel, les webmestres cherchent à figurer en tête de liste, quitte à tricher. On a noté à une certaine époque l’utilisation de techniques de référencement abusif (spamdexing) destinées à flouer les robots des moteurs pour faire remonter le site dans les résultats ; les moteurs ont néanmoins réagi en modifiant leurs algorithmes de classement pour pénaliser ces sites. Le but d’un moteur de recherche est de fournir la requête la plus pertinente à l’utilisateur, aussi les algorithmes de classement sont constamment améliorés pour prévenir les fraudeurs et continuer à ressortir les résultats les plus utiles aux internautes.

Références

La meilleure technique d’optimisation que Google recommande aux webmestres est de concevoir un site agréable et pertinent pour l’utilisateur, et non pas à créer un site en ne prenant en compte que les robots d’indexation (crawler). Le meilleur moyen d’avoir un site bien classé est d’avoir une réelle valeur ajoutée pour l’utilisateur et un site web qui plaise à la grosse majorité (je suis aimé = je fais monter mon SEO.)

Référencement naturel SEO #referencement #naturel #seo https://pin.it/ov3zpuwdkww6is via @pinterest

  1.  Rémi BACHELET, « cours de référencement » [archive], École centrale de Lille, 17 février 2011, sous licence Creative commons.
  2.  Sylvain Nox, Référencer un site internet et le faire connaître: Niveau débutant, 26 p..
  3.  « online chat with Webmaster Help Group guides » [archive], Google, 28 mars 2008, transcription [archive].
  4.  CREATIONS DES BIJOUX SUR MESURE, « Garofalo Paolo,buyer is selling Expert In rough diamond, is gems. Jewel » [archive], sur CRÉATEUR DES BIJOUX SUR. MESURE ACHAT EST VENTE, DES DI DIAMANTS BRUT , EST PIERRES PRÉCIEUSE. DIAMANTS TAILLES DES , 0,50 / 100 A 20 CARATS EST PLUS. Garofalo paoloDIAMANTS TAILLES, BOURSE ANVERSOIS, expert en diamond brut (consulté le 17 septembre 2019)
  5.  « À quoi servent les balises META » [archive], sur alsacreations.com, 15 novembre 2012(consulté le 6 juillet 2018).
  6.  Guide des balises meta [archive], WebRankInfo
  7.  « Utiliser l’attribut rel= »nofollow » pour les liens spécifiques – Aide Search Console » [archive], sur support.google.com (consulté le 5 juillet 2018).
  8.  « Using site speed in web search ranking », Official Google Webmaster Central Blog,‎ 9 avril 2010 (lire en ligne [archive], consulté le 6 février 2018).
  9.  « La vitesse de chargement des pages comme critère de positionnement pour les recherches sur mobile », Blog Officiel de Google pour les webmasters,‎ 26 janvier 2018 (lire en ligne [archive], consulté le 6 février 2018).
  10.  « Test de vitesse sur le site de Google la recommandation de Google est d’être sous les 3 secondes de téléchargement pour une page web complète » [archive]
  11.  « Référencement naturel – Guide pratique complet du SEO » [archive], sur CommentCaMarche (consulté le 6 juillet 2018).
  12.  « Guide de démarrage Google – Optimisation pour les moteurs de recherche » [archive], Google, 2011.
  13.  « [Guide] Comment connaitre et supprimer les mauvais Backlinks », Creapulse,‎ 4 octobre 2016(lire en ligne [archive], consulté le 5 juillet 2018).
  14.  « BMW given Google ‘death penalty’ », BBC News,‎ 2006 (lire en ligne [archive]).
  15.  https://www.google.com/intl/fr_/business/ [archive]
  16.  (en) LISA BARONE, « Google Openly Profiles SEOs As Criminals » [archive], Outspoken Media marketing agency, 6 septembre 2009.
  17.  « SEO: 13 algorithmes Google et leurs mises à jour à connaître » [archive], sur HubSpot, 12 juin 2018 (consulté le 6 juillet 2018).
  18.  « Les critères les plus importants selon 140 référenceurs » [archive], sur JournalDunNet, 21 juin 2017 (consulté le 6 juillet 2018).
  19.  « Observatoire International des Métiers de L’Internet » [archive].
  20.  « Les référenceurs en France en 2016 » [archive], étude SEO CAMP relayée dans le JDN
Expertise en Référencement naturel SEO par ECOSMOSE https://www.facebook.com/Referencenaturel

RÉFÉRENCEMENT NATUREL #SEO ou #optimisation de référencement par les# liens, les #partages, la #qualité du #contenu pour #moteurs de #recherche comme #Google au vu d’augmenter le #résultat de la #visibilité d’un site #web . #référencement #référencementnaturel #naturel

SCIENTIFIC AROMATHERAPY

AROMATHERAPY , EXPERT , ESSENTIAL OILS , ORGANIC HYDROLATS ,NATURAL MEDICINE , NATUROPATHY

SCIENTIFIC AROMATHERAPY

Knowledge of essential oils and aromatherapy scientific advice 

With the appearance of aromatic species, plants have invented systemic medicine as essential oils have an overall effect on body and mind. Probably most medical practice of the XXI century, because the facts are irrefutable: some essential oils contain up to 250 different active molecules, whereas in the drug synthesis, we can not assess the interactions of more than 3 molecules. HE therefore global action, a « broad spectrum » that is more on the entire physiology … 

1

Aromatherapy is the use of essential oils for therapeutic purposes. This is a sophisticated bio-natural organic therapy that is based on the relationship between the chemical components of essential oils and therapeutic activities that result. It uses a rigorous scientific methodology that draws on scientifically sound data confirmed by specialists, doctors and pharmacists both in the clinic by the laboratory. It is naturally superior therapeutic, of prodigious efficiency and complete all other alternative or allopathic approaches.

« Scientific aromatherapy makes the impossible possible, the possible, easy, easy elegant .. »

Michel Faucon, aromathérapeute scientifique


Michel Faucon, Expert Aromathérapeute Scientifique

« Toutes les plantes ne sont pas aromatiques, toutes ne sont pas capables de fabriquer des essences, des huiles essentielles. C’est la lumière qui impacte les chloroplastes sensibles aux ondes du spectre lumineux et qui vont faire vibrer les feuilles, si j’ose cette expression un petit peu poétique, c’est la lumière qui va vraiment induire et impacter le végétal pour que le végétal synthétise cette huile essentielle, cette essence pour parler précisément. On dira que l’essence finalement est un concentré de lumière. » 

« Nourriture céleste que les anciens qualifiait de pétrification du supérieur »

Michel Faucon Aromathérapeute, Expert et spécialiste en huiles essentielles, fondateur de l’école Aroma-Sciences, pharmacien aromatologue, dispense un enseignement destiné aux professionnels de la santé intéressés par la pratique moderne de l’aromathérapie scientifique.

Aromathérapie Michel Faucon (vidéo)

BIBLIOGRAPHIE

Dans la mouvance d’autres scientifiques convaincus et passionnés, il est très investi au sein du « groupe national Aromathérapie scientifique », et s’implique pour que les huiles essentielles de qualité médicale, véritables « compléments thérapeutiques », aient droit de cité dans les structures hospitalières et médico-sociales. En outre, il participe comme expert à des études cliniques hospitalières ainsi qu’à de nombreux séminaires. Il rédige des ouvrages d’aromathérapie et à la rédaction de nombreux articles pour la presse médicale spécialisée.
 
Michel Faucon, une expérience pharmaceutique triple :

  • Pharmacie Hospitalière 
  • Pharmacie Industrielle 
  • Pharmacie Officinale 

Président du CLIN responsable de l’hygiène hospitalière et de la lutte contre les infections nosocomiales Relations avec le CCLIN PARIS NORD Interne en Biochimie (Hôpital du VAL DE GRACE PARIS – services du Professeur J. Meunier)
Pharmacien chef de service assurant la gérance et la coordination technique au sein d’un groupement d’hôpitaux privés et de cliniques. Responsable assurance qualité Elaboration et suivi des protocoles d’hygiène hospitalière.

Pharmacovigilant / matériovigilant 

Créateur d’AROMA-SCIENCES, Société spécialisée dans l’activité de formation en Aromathérapie scientifique et médicale des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes, sages-Femmes…), Formulateur et consultant auprès des médecins (généralistes, rhumatologues, chirurgiens), mais également auprès de Laboratoires spécialisés en Aromathérapie scientifique, Centre de Massage Kiné, Institut Cosmétique….

  • Fondateur du Laboratoire PHYTOPHAR spécialisé dans la conception, la mise au point et la commercialisation de synergies aromatiques artisanales
  • Comité de pilotage Rédaction « Recommandations pour l’utilisation des huiles essentielles en milieu hospitalier » Exposé le 30 janv 2017 Hôpital Européen Georges Pompidou Paris XVème 


Auteur de :

  • Pneumologie et ORL par les HE – Editions ELLEBORE « Le Sang de la Terre » octobre 2016
  • Huiles Essentielles et Gériatrie – Editions ELLEBORE « Le Sang de la Terre » juin 2014
  • Traité d’aromathérapie scientifique et médicale – Editions ELLEBORE « Le Sang de la Terre » avril 2012 (ouvrage universitaire de référence)
  • Traité d’aromathérapie scientifique et médicale – Tome 2 – Fondement et aide à la prescription – 60 hydrolats parmi les plus utilisés pour la thérapeutique.
  • Aromathérapie pratique et usuelle – Editions ELLEBORE « Le Sang de la Terre » 2009 

Publications :

  • Rédaction d’articles en Phyto-aromathérapie (revues Pharma et Kiné spécialisées « profession Kiné », « Kiné actua »), et « Profession sage-femme ».
  • Utilisation des HE et des HV autour de la naissance » – Vocation Sage-Femme Elsevier juin 2015.
  • Principes de l’Aromathérapie scientifique et applications pratiques en podologie » – EMC http://www.em-consulte.com Elsevier Masson 

EXPERTS EN AROMATHÉRAPIE

Expert en aromathérapie

Phytothérapie & Aromathérapie –
Herboristerie & Phyto-Aromathérapie

A propos d’expert en aromathérapie…

Le métier d’herboriste a été reconnu pour la première fois en France en janvier 1312. Alors qu’il existait encore en France environ 4 à 5 000 herboristes (souvent des femmes, non représentées et non défendues politiquement), aucun diplôme officiel d’herboriste n’a été délivré depuis la loi du 11 septembre 1941 en France.

Cette loi organise l’industrialisation de la pharmacie, et transforme (sur le modèle allemand) le marché de manière à permettre à la finance d’entrer dans le capital du secteur de la pharmacie. C’est Philippe Pétain (régime de Vichy) qui supprime le diplôme, mais en répondant à une demande déjà ancienne de certains pharmaciens et de l’Industrie pharmaceutique. Le métier a de fait ensuite pratiquement disparu en France…

De 4 500 herboristes en 1941, on les compte sur les doigts d’une main en France, la plus ancienne étant la pharmacie herboristerie du Père Blaize à Marseille fondée en 1815. Cette situation contraste fortement avec l’Allemagne, la suisse ou l’Italie, on l’on compte encore plusieurs milliers d’herboristes….

L’aromathérapie, filière directe de la Phytothérapie ou phyto-aromathérapie alias « herbothérapie » issue elle même de l’herboristerie, quand à elle, est l’utilisation des huiles végétales et huiles essentielles à des fins d’aide culinaire, alimentaire, au bien être et à la santé.

C’est une bio-thérapie naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composants chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent. Elle recourt à une méthodologie scientifique rigoureuse qui s’inspire de données scientifiquement solides confirmées par des spécialistes, médecins et pharmaciens tant par la clinique que par le laboratoire. Elle est thérapeutique naturelle de qualité supérieure, d’une prodigieuse efficacité et complète toutes les autres approches alternatives ou allopathiques.


Un aromathérapeute a dit: « L’aromathérapie scientifique rend l’impossible possible, le possible facile, le facile élégant.. »

Les huiles essentielles proviennent du monde entier, elles doivent toutes être contrôlées par chromatographie, disposer d’une fiche détaillée sur leur qualité et doivent toutes être (dans un parfait absolu) issues d’une agriculture bio et pour la plupart d’entres elles d’une certification adéquate.

Elles sont habituellement conseillées par un expert en aromathérapie nommé communément  aromathérapeute ou aromatologue : Celui ci formé par une école d’aromathérapie reconnue de cette spécialité, en est aussi un spécialiste des huiles essentielles. Cependant, son rôle ne reste que celui de conseil en huiles essentielles (H.E). Il donne ainsi dans sa propre spécialité, de fameux conseils en aromathérapie (cette dernière englobant les huiles essentielles certes mais aussi les huiles végétales au corps gras.

Seuls, les médecins ont le droit de soigner avec les huiles essentielles (avec cette grande et belle notion d’expertise aromathérapeute)

Aromathérapeute : Un sacerdoce ancestral au service de la santé naturelle…

Une expertise qui traite du métier d’aromathérapeute pour conseiller en huiles essentielles, et non du métier de médecin aromathérapeute. Seuls les médecins ont le droit de soigner avec les huiles essentielles, les conseils en huiles essentielles, eux, ne peuvent apporter que de précieux conseils sur une utilisation adaptée à la sécurité et à la santé.

Un aromathérapeute est ce que l’entraîneur
est à l’équipe sportive

Un aromathérapeute travaille dans la rigueur de sa spécialité qu’est l’aromathérapie ou aromatologie. La curiosité et la soif de connaissance est recommandée dans certaines situations..
Évidemment un tel métier exige une connaissance approfondie des plantes et de leurs propriétés mais surtout de la composition des matières premières végétales : huiles essentielles, huiles végétales ou les macérats … Il forme aussi les professionnels de santé : thérapeutes, infirmiers, infirmières, médecins, pharmacien nes …

L’aromathérapeute a une très bonne connaissance en biochimie. Une bonne connaissance du corps humain est aussi une compétence requise. L’aromathérapeute conseille sur tous les petits maux de la vie quotidienne. Les méthodes de soins sont diverses et les modes d’administration aussi : bain, massage, diffusion, inhalation, usage interne (per os), usage externe, application locale, etc..

Les huiles essentielles sont aussi administrées à chacun selon les goûts et les préférences… A suivre ….

Aromathérapie scientifique

Sources de référencement depuis lesquelles le blog compulse les informations

Références bibliographique & liste des experts (référencés)

  1. Anton R., Wichtl M., Plantes thérapeutiques: Tradition, pratique officinale, science et thérapeutique, Paris, Tec & Doc Ed., 1999.
  2. Avril G., La santé naturelle avec les huiles essentielles, Mens, Terre vivante Ed., 2013.
  3. Baudoux D., L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, Bruxelles, Amyris Ed., 2008.
  4. Baudoux D., Les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française, Vol. 1, Pédiatrie, Luxembourg, Inspir Ed., 2006.
  5. Baudoux D., Pour une cosmétique intelligente: Huiles essentielles et végétales, Bruxelles, Amyris Ed., 2010.
  6. Baudoux D., Zhiri A., Les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française, Vol. 2, Dermatologie, Luxembourg, Inspir Ed., 2003.
  7. Baudoux D., Baudry f., Debauche P., Les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française, Vol. 3, Vétérinaire, Bovins, Luxembourg, Inspir Ed., 2003.
  8. Baudoux D., Blanchard J.M., Malotaux A.F., Les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française, Vol. 4, Soins Palliatifs, Luxembourg, Inspir Ed., 2003.
  9. Baudoux D., Les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française, Vol. 5, Grossesse, Luxembourg, Inspir Ed., 2003.
  10. Baudoux D., Miles E., Les cahiers pratiques de l’aromathérapie selon l’école française, Vol. 6, Réflexologies, Luxembourg, Inspir Ed., 2008.
  11. Béhar C., Gérault G., Mary R., Sommerard J.-C., Le guide de l’olfactothérapie: Les huiles essentielles pour soigner notre corps et accompagner nos émotions, Paris, Albin Michel Ed., 2011.
  12. Bitsas A., Aromathérapie Corps et Âme: Comment ajuster complexité aromatique et complexité humaine, Bruxelles, Amyris Ed., 2009.
  13. Böhning M.I., Siegenthaler P., Ces plantes qui soignent les sportifs: Les huiles essentielles et les reflèxes de soin, Lausanne, Favre, 2007.
  14. Bolen C.-L., Schrot E., La beauté par l’Ayurveda, Paris, Marabout, 2003.
  15. Bone K., Mills S., Principles and practice of Phytotherapy, London, Churchill Livingstone, 2000.
  16. Bruneton J., Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales, Paris, Lavoisier Ed., 2009.
  17. Bruneton J., Plantes toxiques: Végétaux dangereux pour l’Homme et les animaux, Lausanne, Tec & Doc Ed., 2001.
  18. Buckle J., Clinical Aromatherapy: Essential Oils in Practice, Philadelphia, Churchill Livingstone, 2003.
  19. Bühring U., Praxis-Lehrbuch der modernen Heilpflanzenkunde, Stuttgart, Sonntag, 2005.
  20. Catty S., Hydrosols: The next aromatherapy, Rochester (Vermont), Healing Arts Press, 2001.
  21. Clergeaud C., Clergeaud L., Les huiles végétales, Bruxelles, Amyris Ed., 2003.
  22. De Bonneval P., Dubus F., Manuel pratique d’Aromathérapie au quotidien, Le Sureau Ed., Méolans-Revel, 2007.
  23. Département Fédéral de l’Intérieur, Liste des médicaments avec tarif (LMT), Berne, 2005.
  24. Diezi J., Felley-Bosco E., Précis de toxicologie, Chêne-Bourg/Genève, Médecine & Hygiène Ed., 2008.
  25. Dogna M., Huiles essentielles, Paris, Guy Trédaniel Ed., 1999.
  26. Dolivo A., Plantes médicinales du monde, Lausanne, Rossolis Ed., 2010.
  27. Dubugnon J.-L., Les huiles essentielles, Aubonne, Laboratoire Pharmessences.
  28. Duguoa J.-J., Koren G., Mills E., Perri D., Herbal Medicines in Pregnancy & Lactation, London, Taylor & Francis, 2006.
  29. Duraffuord C., d’Hervicourt L., Lapraz J.-C., Cahiers de Phytothérapie Clinique, Paris, Masson Ed., 1983.
  30. European Scientific Cooperative On Phytotherapy, E/S/C/O/P Monographies, ESCOP, Exeter, 2003.
  31. Faucon M., Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, Paris, Sang de la Terre Ed., 2012.
  32. Franchomme P., Jollois R., Penoël D., L’aromathérapie exactement, Paris, Roger Jollois Ed., 2001.
  33. Geisslinger G., Kroemer H. K., Mutschler E., Ruth P., Schäfer-Kortig M., Mutschler Arzneimittelwirkungen, Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft, Stuttgart, 2008.
  34. Gérault G., Ronald M., Le guide de l’aromathérapie, Albin Michel Ed., Paris, 2009.
  35. Hiller K., Melzig M. F., Lexicon der Arzneipflanzen und Drogen, Berlin, Spektrum Akademischer Verlag, 2003.
  36. Hostettmann K., Tout savoir sur les plantes médicinales des montagnes, Lausanne, Favre Ed., 2001.
  37. Hostettmann K., Tout savoir sur les poisons naturels, Lausanne, Favre Ed., 2006.
  38. Mailhebiau P., La nouvelle aromathérapie: Caractérologie des essences et tempéraments humains, Paris, Jakin, 1994.
  39. Michat L., De l’or en bouteille: Les huiles essentielles de Madagascar, Paris, Médicis Ed., 2006.
  40. Morel J.-M., Traité pratique de phytothérapie, Paris, Grancher Ed., 2008.
  41. Pariat Y., Veyre C., Support de cours, Laboratoire Sanoflore, Lausanne, 1995.
  42. Pénoël D., L’aromathérapie quantique: Pour se réaliser avec les huiles essentielles, Guy Trédaniel Ed., Paris, 2010.
  43. Rösti Blaser U., Schulthess B., Aromathérapie, Gümlingen, Printsatz Ed.
  44. Schilcher H., Phytotherapie in der Kinderheilkunde: Handbuch für Ärtze un Apotheker, Stuttgart, Wissenschaftliche Verlaggesellschaft, 1999.
  45. Stadelmann I., Aromapflege: Praktische Aromatherapie für den Pflegealltag, Wiggensbach, Stadelmann Verlag, 2015.
  46. Stadelmann I., Aromatherapie, von der Schwangerschaft bis zur Stillzeit, Wiggensbach, Stadelmann Verlag, 2015.
  47. Steiflitsch W., Wolz D., Buchbauer G., Aromatherapie in Wissenschaft und Praxis, Wiggensbach, Stadelmann Verlag, 2013.
  48. Dr Tauxe P.O Cours SSPM, Lausanne, 2002-2013.
  49. Tauxe P-0, Aromathérapie en Gastro-entérologie 2016
  50. Tauxe P.-O., Séminaires médecine de la conscience, Lausanne.
  51. The Plant List, http://www.theplantlist.org, 2013.
  52. Van Wyk B.-E., Wink C., Wink M., Handbuch der Arzneipflanzen, Stuttgart, Wissenschaftliche Verlaggesellschaft, 2004.
  53. Wagner H., Wiesenauer M., Phytotherapie: Phytopharmaka und pflanziche Homöopathika, Stuttgart, Wissenschaftliche Verlaggesellschaft, 2003.
  54. Willem J.-P., Antibiotiques naturels, Vannes, Sully Ed., 2003.
  55. Willem J.-P., Les Huiles Essentielles: Médecine d’avenir, Paris, Dauphin Ed., 2002.
  56. Laurent Merlin Aromathérapeute & Editeur
  57. Wikiphyto, http://www.wikiphyto.org, 2013-2014.

HUILE ESSENTIELLE

HUILE ESSENTIELLE

Définie par la Pharmacopée européenne, une huile essentielle est un « produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie :
Soit par entrainement à la vapeur d’eau, par hydrodistillation soit par distillation sèche, extraction par CO2 par micro-ondes ou ultrasons
Soit par un procédé mécanique approprié sans chauffage, par enfleurage ou encore par solvants.

Définition ANSM 
« Produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par entraînement par la vapeur d’eau, soit par distillation sèche, ou par un procédé mécanique approprié sans chauffage. L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n’entraînant pas de changement significatif de sa composition. »

L’huile essentielle est le plus souvent séparée de la phase aqueuse par un procédé physique n’entraînant pas de changement significatif de sa composition. » 
Selon la monographie de la Pharmacopée européenne, la matière première végétale peut être fraîche, flétrie, sèche, entière ou pulvérisée, à l’exception des fruits du genre Citrus qui sont toujours traités à l’état frais.
 
Dans le cas du genre Citrus, dont les fruits sont traités par expression à froid, l’AFNOR (Association Française de Normalisation) ne parle pas d’huile essentielle mais d’essence.
 
Toujours selon la Pharmacopée européenne, les huiles essentielles sont parfois modifiées et pourront être déterpénées, désesquiterpénées, rectifiées ou encore privées de « x » 
Une huile essentielle déterpénée est une huile essentielle privée, partiellement ou totalement, des hydrocarbures monoterpénique.
Une huile essentielle rectifiée est une huile essentielle qui a subi une distillation fractionnée dans le but de supprimer certains constituants ou d’en modifier la teneur. 
 
Une huile essentielle privée de « x » est une huile essentielle qui a subi une séparation partielle ou complète d’un ou plusieurs constituants. »
Une huile essentielle est donc, selon la pharmacopée européenne, le produit de la distillation de l’essence végétale (sécrétion naturelle synthétisée par les plantes aromatiques et excrétée dans des organes spécifiques).
 
L’art de la distillation consiste à la récolter sans l’altérer. 
Cependant, au cours de l’extraction, un certain nombre de ses constituants va subir des transformations (réarrangement moléculaire, hydrolyse, etc…).
De ce fait, il convient de bien différencier l’essence que l’on extrait et l’huile essentielle que l’on obtient…
 
À température ambiante, les huiles essentielles sont liquides : Il existe cependant des exceptions…

Laurent Merlin Expert en aromathérapie

Par exemple, l’huile essentielle est :

  • visqueuse chez la myrrhe (Commiphora myrrha (T. Nees) Engl.)
  • pâteuse pour le bois de gaïac (Bulnesia sarmienti Lorentz ex. Griseb.)
  • solide pour le cèdre de Virginie (Juniperus virginiana L.) ou parfois la rose (Rosa x damascena Mill.)
  • ou encore un mélange solide-liquide lorsqu’elle est extraite de la badiane (Illicium verum Hook. F.)

Les huiles essentielles sont volatiles. C’est ce qui les rend entraînables à la vapeur et particulièrement odorantes. Ce caractère les différencie aussi des huiles végétales grasses ou « fixes ». Si ces dernières laissent des taches indélébiles, la trace laissée par une huile essentielle tendra à disparaître plus ou moins rapidement.
La volatilité étant très liée à la composition chimique, les monoterpènes sont par exemple beaucoup plus volatiles que les sesquiterpènes
 
Les essences sont lipophiles et donc très peu solubles dans l’eau en général.
Certains composants le sont cependant, comme par exemple la verbénone du romarin (Rosmarinus officinalis L.) ou le lavandulol que l’on retrouve dans l’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia Mill.).
 
Certains composants sont même très hydrosolubles et vont favoriser l’apparition d’émulsion dans le produit de distillation lors de l’extraction. C’est, entre autre, le cas de l’huile essentielle d’écorce de cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum J.Presl).
 
Leur solubilité est totale dans les huiles grasses qui représentent leurs meilleurs solvants, elle est très grande dans les alcools à titres élevés et dans les solvants organiques.
 
Précautions
Pour le médecin aromathérapeute Jean-Pierre Willem, « Ce n’est pas une médecine douce. Il n’est pas possible de faire de l’automédication ». Une seule cuillère à café d’huile essentielle de thuya, par exemple, peut suffire à provoquer la mort.
L’ingestion d’huile essentielle peut entraîner une intoxication sévère, notamment chez les enfants pour lesquels le risque accidentel est plus élevé. Cette intoxication peut survenir avec de petites quantités et le risque est plus élevé en cas d’antécédent d’épilepsie ou de convulsions.

Laurent Merlin Expert en huiles essentielles

Les symptômes les plus fréquemment rencontrés sont neurologiques, respiratoires et digestifs. Les principaux symptômes neurologiques sont des crises convulsives, une agitation ou au contraire une somnolence, des signes semblables à l’ébriété, des troubles de l’équilibre ou des hallucinations. signes respiratoires peuvent survenir, tels qu’une toux persistante ou une irritation de la gorge, ainsi que des signes digestifs comme des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et des diarrhées.

L’ANSM indique que « Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées de façon prolongée (au-delà de quelques jours) sans avis médical. ». Et dans tous les cas, les huiles essentielles ne doivent jamais être ingérées pures, car elles présentent un risque de santé important pour les muqueuses (ainsi que pour le foie). Dans le cadre d’un traitement sur plusieurs semaines (3 au maximum), on veillera à respecter la fenêtre thérapeutique (un arrêt de 7 jours entre 21 jours, fixée par le médecin aromathérapeute)

Selon le pharmacien Jacques Fleurentin : « Une cuillère à café pure d’huiles essentielles, c’est directement les urgences…

Les H.E, c’est toujours par gouttes. Toujours! ».

Apprends, médecin, à ne tuer personne ; sinon, bêche la terre ! Paracelse

#huileessentielle #essentialoils #aromatherapy #aromathérapie #expert #huiles essentielles
 

Huile Essentielle de Lentisque pistachier — Farmaciola

Dénomination latine : Pistacia lentiscus Famille botanique : Anacardiaceae Propriétés : H.E considérée comme leader dans les affections de la circulation veineuse et lymphatique Utilisée dans le drainage lymphatique et la cellulite (en application locale) Antispasmodique, antimicrobienne, antifongique, antibactérienne (klebsiella pneumoniae) Décongestionnante de la prostate, phlébotonique Anti-inflammatoire, désinfiltrante Indications : Troubles circulatoires veineux et lymphatiques, […]

via ♦Clémentine♦ farmaciola Huile Essentielle de Lentisque pistachier bio — Farmaciola

Le blog botanique herboriste Expert en aromathérapie et huiles essentielles biologiques

Conseils expert en phytothérapie aromathérapie

1 135

Les Experts et expertes en phytothérapie aromathérapie

La phytothérapie désigne la médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels. Ce mot vient du grec « phytos » qui signifie plante et « therapeuo » qui signifie soigner.

L’aromathérapie est l’utilisation des composés aromatiques extraits de plantes, les huiles essentielles, à des fins médicales. Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l’ensemble des éléments d’une plante.Originellement pratiquée selon une approche traditionnelle, comme une branche de la phytothérapie, elle s’apparentait à la naturopathie et était alors classée parmi les médecines non-conventionnelles. De plus en plus étudiée par les scientifiques notamment dans le cadre de la pharmacognosie, qui apporte des preuves aux propriétés des huiles essentielles, elle peut maintenant être pratiquée selon les principes de la médecine factuelle par les professionnels de santé

L’Aromathérapie scientifique

Connaissances en huiles essentielles et conseils en aromathérapie scientifique 

Avec l’apparition des espèces aromatiques, les plantes ont inventé la médecine systémique, car les huiles essentielles ont une action globale sur corps et esprit. Sans doute pratique médicale majeure du XXIème siècle, car les faits sont irréfutables : certaines huiles essentielles contiennent jusqu’à 250 molécules actives différentes, tandis que dans le médicament de synthèse, on ne peut évaluer les interactions de plus de 3 molécules. Les HE ont donc une action globale, un «large spectre» qui plus est sur l’ensemble de la physiologie… 

1

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins thérapeutiques. C’est une bio-thérapie naturelle sophistiquée qui repose sur la relation existant entre les composants chimiques des huiles essentielles et les activités thérapeutiques qui en découlent. Elle recourt à une méthodologie scientifique rigoureuse qui s’inspire de données scientifiquement solides confirmées par des spécialistes, médecins et pharmaciens tant par la clinique que par le laboratoire. Elle est thérapeutique naturelle de qualité supérieure, d’une prodigieuse efficacité et complète toutes les autres approches alternatives ou allopathiques.

https://youtu.be/1h3gs_vpEzw

« L’aromathérapie scientifique rend l’impossible possible, le possible facile, le facile élégant.. »

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacienne Herboriste et ses Expertes

Connaissez-vous l’aromathérapie scientifique ?

Pour vous aider à mieux la découvrir , j’ai pensé vous partager aujourd’hui ce  petit vidéo d’ Ecosmose  sur l’aromathérapie.

Il est très bien fait et  vous aidera à en savoir un peu plus .

Merci à Laurent Merlin pour sa réalisation

Bon visionnement

Laurence

Voir l’article original