Portail huiles essentielles Aromathérapie

2017 10 13

Les huiles essentielles

La composition chimique d’une huile essentielle dépend d’un grand nombre de facteurs.
Certains sont liés aux opérations de traitement imposées pour l’extraction, mais la composition chimique de l’huile essentielle dépend principalement de la composition de
l’essence produite par la plante : Celle-ci étant fonction de facteurs environnementaux mais avant tout du patrimoine génétique de la plante. Tandis que la présence ou l’absence d’un constituant chimique à tout stade de croissance est exclusivement déterminée par le patrimoine génétique de la plante, sa concentration est donc régie à la fois par la génétique botanique et ses facteurs environnementaux. Plusieurs milliers de molécules sont susceptibles d’être retrouvées dans les huiles essentielles.

Une huile essentielle renferme à elle seule plusieurs dizaines, parfois de centaines de composés chimiques différents, dans des proportions très variables. À l’inverse, certaines huiles essentielles contiennent une molécule presque pure, rendant anecdotique la présence des autres composants. C’est par exemple le cas avec la gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens L.) qui contient jusqu’à plus de 99% de salicylate de méthyle…

Il existe un grand nombre de molécules pouvant entrer dans la composition des huiles essentielles, en proportion très variable. Ces molécules sont classées selon la famille chimique à laquelle elles appartiennent.

Elles sont issues de trois lignées différentes : les terpénoïdes par assemblage de sous unités isopentenyl pyrophosphate, les phénylpropanoïdes dérivés de l’acide shikimique et un troisième groupe de dérivés des acides gras.

Les précautions d’emploi des huiles essentielles

  • L’usage des huiles essentielles est déconseillé chez l’enfant, la femme enceinte ou allaitante, les personnes âgées et les personnes souffrant de pathologies chroniques.
  • Ne jamais injecter d’huiles essentielles par voie intraveineuse ou intramusculaire.
  • Ne pas ingérer d’huiles essentielles.
  • Ne jamais appliquer d’huiles essentielles sur les muqueuses, le nez, les yeux, le conduit auditif, etc.
  • Pour les personnes à tendances allergiques, toujours effectuer un test d’allergie avant d’utiliser une huile essentielle.
  • Après un massage ou une application cutanée, se laver consciencieusement les mains
  • Veiller à la qualité des huiles essentielles, aux garanties annoncées sur leur provenance ainsi qu’au mode de culture dont elles sont issues.
  • Ne jamais chauffer une huile essentielle pour la diffuser.
  • Pour en savoir plus

Source : Portail huiles essentielles